Études sur la cybersanté

Études du Global Digital Health Partnership

Le Global Digital Health Partnership a été fondé en 2018. Il s’agit d’une collaboration entre différents pays et leurs autorités, ainsi qu’avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La Suisse participe à ce partenariat, dont l’objectif est d’échanger sur des stratégies éprouvées et des procédures relatives aux services de santé numériques et de générer ainsi des connaissances pour améliorer ces services dans les pays participants. Durant cette collaboration, des rapports ont été rédigés sur les thèmes clés suivants : « Interopérabilité », « Cybersécurité », « Preuves et évaluation » et « Accès des citoyens à leurs données de santé ».

Vers les études

Baromètre de la cybersanté : attitude positive, réticence croissante

Chaque année, l’institut Gfs mène un sondage auprès des professionnels de la santé et de la population pour connaître leur avis sur la cybersanté et le dossier électronique du patient. Cette enquête permet de faire le point sur l’échange électronique de données pertinentes pour le traitement et sur la cybersanté en Suisse.

Étude de la fondation Commonwealth Fund : la majorité des médecins souhaite s’affilier au DEP

Depuis 1998, la fondation américaine Commonwealth Fund (CWF) réalise chaque année une enquête internationale consacrée aux politiques de santé (International Health Policy Survey, IHP), à laquelle la Suisse participe avec dix autres pays. Cette étude permet à la Suisse d’obtenir des données comparatives internationales sur des thèmes de politique sanitaire, utiles pour l’organisation de son propre système de santé.

Étude comparative de la fondation Bertelsmann : 14e rang sur 17 pour la Suisse

La fondation Bertelsmann a analysé et comparé le degré de numérisation du système sanitaire dans quatorze pays de l’UE et trois pays de l’OCDE. Elle en a déduit des facteurs de réussite, des recommandations d’action et des enseignements.

Étude de l’OCDE sur la santé au 21e siècle : plaidoyer pour une démarche globale

Le rapport de l’OCDE « Health in the 21st Century – Putting Data to Work for Stronger Health Systems » examine comment les données et les technologies numériques peuvent contribuer à atteindre des objectifs politiques et à induire des transformations positives dans un système sanitaire précisément très en retard en matière de numérisation par rapport à d’autres secteurs. L’OCDE préconise une démarche globale dans ce domaine, qui ne soit pas exclusivement axée sur la technologie mais qui se concentre surtout sur les innovations politiques, institutionnelles et organisationnelles.

Relevé des données structurelles par l’Office fédéral de la statistique: les jeunes médecins gèrent leurs dossiers de façon électronique

L’Office fédéral de la statistique effectue l’un des relevés annuels sur la structure et l’offre des cabinets médicaux et des centres de soins ambulatoires. Les résultats montrent un écart générationnel dans la gestion électronique des dossiers. Ainsi, 72 % des médecins entre 35 et 44 ans gèrent les dossiers de leurs patients entièrement par voie électronique contre 38 % seulement des médecins de 55 à 64 ans.

Monitorage de la loi fédérale sur le DEP : études sur les objectifs clés du DEP

En 2016, un modèle d’effets et un concept de monitorage ont été conçus afin de prévoir les effets du DEP. En 2017, après l’entrée en vigueur de la LDEP, un troisième document – le concept de mise en œuvre – a été rédigé pour préciser les méthodes visant à opérationnaliser les indicateurs du modèle d’effets. Le monitorage se fondera principalement sur les données d’exploitation du DEP et sur des enquêtes menées auprès de la population et des professionnels de la santé.

Dernière modification 06.10.2020