Normes sémantiques

Etude de cas relative à l’interopérabilité sémantique des données de soins

Pour que les informations relatives à la santé puissent être échangées et lues rapidement et indépendamment de tout système d'exploitation durant le processus de traitement, l'interopérabilité sémantique des données doit être assurée. Une étude de cas met en exergue les limites actuelles de l'échange d'informations entre différents systèmes. Ainsi, l'utilisation de différents systèmes de classification conduit, par exemple, à l'impossibilité de reprendre directement le diagnostic infirmier saisi dans le système d'information de l'hôpital dans celui des soins à domicile. En effet, l'interopérabilité des processus n'est pas assurée. Dès lors, il se peut que des informations soient perdues durant l'échange d'informations, nécessitant une nouvelle saisie par le personnel. Toutefois, le recours à des terminologies de référence comme SNOMED CT lors de l'échange d'informations relatives à la santé pourrait garantir l'interopérabilité sémantique. Cette étude de cas montre que l'échange d'informations entre les soignants peut être optimisé en homogénéisant les systèmes de classification. 

Un état des lieux

En novembre 2015, le groupe d’experts chargé de la sémantique a rédigé le document « Aperçu des normes sémantiques pour la cybersanté en Suisse ». Il expose les principes de la sémantique et montre la complexité de l'interopérabilité sémantique ainsi que les problèmes des systèmes de classement actuels. Les auteurs recommandent en outre des mesures en vue d'élaborer une stratégie en matière de sémantique.

Donnant suite à ce rapport, le groupe d'experts chargé de la sémantique a dressé un état des lieux qui présente l'avancement de ses travaux et fixe les prochaines mesures à prendre sur la base des recommandations du rapport.

Critères d’évaluation pour les normes sémantiques

Le groupe d'experts chargé de la sémantique a élaboré des critères pour l'évaluation de normes sémantiques sur la base des « Recommandations I Sémantique et métadonnées ». Par la suite, ces critères devraient être utilisés pour sélectionner les bonnes normes sémantiques.

Recommandations I Sémantique et métadonnées

Le document comporte les premières recommandations sur la façon dont le thème « sémantique » doit être coordonné en Suisse. Lorsque des logiciels applicatifs échangent des données, le système récepteur doit être à même de comprendre le contenu de la communication. Cette « interopérabilité sémantique » est une condition essentielle à l'efficience d'un futur système « eHealth Suisse » et un des éléments clé pour la communication dans le système de santé de l'avenir.

Les recommandations 11-14 du présent document ne sont plus valables et ont été remplacées par le document « processus de définition des métadonnées du DEP et premier set de lancement » du 22 avril 2015.

Dernière modification 16.10.2017