Stratégie eHealth Suisse

Stratégie Cybersanté Suisse 2.0

Lors de sa séance du 1er mars 2018, le dialogue « Politique nationale de la santé » a adopté la « Stratégie Cybersanté Suisse 2.0 ». La Confédération et les cantons mettent ainsi un terme à la stratégie de 2007. Les principaux objectifs de cet instrument jusqu’à 2022 sont d’introduire et de diffuser le dossier électronique du patient (DEP) ainsi que de coordonner la numérisation. À l’avenir, la population de la Suisse devra être compétente en matière de numérisation et capable de traiter les données numériques de manière responsable. Les institutions et les professionnels de la santé auront recours aux données et aux infrastructures numériques à des fins diverses.

Vision de la « Stratégie eHealth Suisse » de 2007

Le DEP permet aux patientes et patients de mettre à la disposition des professionnels les principaux documents concernant leur santé - en tout moment et en tout lieu. Ils participent ainsi activement aux décisions concernant leur comportement et leurs problèmes en matière de santé et renforcent ainsi leur propre compétence dans le domaine.

Cadre pour une nouvelle stratégie nationale en matière d’eHealth

L'actuelle stratégie nationale en matière d’eHealth 2007 arrive formellement à échéance avec l'entrée en vigueur de la LDEP.

eHealth Suisse a donc chargé la Société suisse d'informatique médicale (SSIM) d'élaborer un document de travail présentant les tendances, les défis et les champs d'action d'une future stratégie en matière d’eHealth.

La Confédération et les cantons ont décidé entretemps d'élaborer une nouvelle stratégie commune eHealth Suisse 2.0. L'objectif de cette dernière est surtout compléter les axes stratégiques déjà définis, plutôt que d'y ajouter de nouveaux thèmes. Les travaux concernant le fond débuteront au printemps 2017.

Bilan intermédiaire des objectifs de la « Stratégie eHealth Suisse »

eHealth Suisse, l'instance de coordination et de compétence de la Confédération et des cantons, a dressé au mois de mars un bilan intermédiaire concernant la mise en œuvre de la Stratégie eHealth Suisse. Parmi les 21 objectifs définis, une moitié à peine a obtenu le qualificatif « atteint » ou « plutôt atteint » tandis que pour l’autre moitié, les résultats ont été jugés « plutôt pas atteints » ou « pas atteints ».

Dernière modification 14.11.2018